Lou - Andréa Lassalle

" Lou-Andréa Lassalle est née en 1987 à Toulouse et vit actuellement entre Caylus et Bordeaux.

Elle obtient son DNAP à l’École des Beaux Arts de Toulouse en 2008 et son DNSEP en 2011 à l’École Beaux Arts de Bordeaux.


 

Lou-Andréa mène un travail personnel faisant évoluer des personnages fictifs inspirés des réels qui composent sa famille, à chacun étant attribué des éléments architecturaux qui construisent ensuite ses œuvres. «Il y avait la mère représentée par une maquette de cité ouvrière, la fille par une serre industrielle, ou encore le cousin par un blockhaus. Chacun incarné par un référent architectural - illustrant de façon plus ou moins métaphorique un trait de caractère, un passe-temps, ou encore une obsession. Ensemble, ils composent une organisation parfaitement hiérarchisée que Lou-Andréa Lassalle nomme sa Cosmogonie.» (extrait texte de Solenn Morel)

Ce travail là se joue entre plusieurs médium, beaucoup de carnets de notes, de croquis très soigneusement exécutés, des maquettes, des environnements 3D, certains visibles sous lunettes de réalité virtuelle. Il peut aussi se traduire en sculptures, en installation dans lesquelles on peut pénétrer ou même dormir tel que « Le prisme ou Félix I », œuvre pérenne, refuge périurbain sur la commune d'Ambares.

Depuis 2012 au delà de sa famille elle a décidé d'investir aussi son village natal, où vivent toujours une partie des membres de la Cosmogonie, pour lequel elle développe une communauté, une tribu. Une société secrète de masques égrainants leurs attributs, leur costumes et symboles au fil de collaboration avec différents artistes et artisans de milieux disparates tel que musique, poésie, cinéma, graphisme, chants, contes... Le Caylus Culture Club se déploie dans toutes ses potentialités performatives et créative autant que sémantique." 

En savoir +

Crédit photos: Anthony Girardi.

Redoublons de travail et de soin,

Le mystère nous environne,

Nous n'avons que l'enfer pour témoin,

Feu brûle et chaudière bouillonne.